Aller au contenu principal

Nouveau système tarifaire avec compensation de l'injection pour le clients équipés de panneaux solaires en Flandre

Nouveau système tarifaire avec compensation de l'injection pour le clients équipés de panneaux solaires en Flandre

 

À partir du 1er janvier 2021, un nouveau système assorti d’un tarif d’injection s’appliquera en Flandre aux propriétaires de certaines installations photovoltaïques. Si vous tombez sous le coup de ce système, vous recevrez une compensation pour l’énergie excédentaire que vous injecterez sur le réseau.

 

À qui ce nouveau système avec tarif d’injection s’applique-t-il concrètement ?

 

Le nouveau système est uniquement applicable en Flandre et vise les propriétaires d’installations photovoltaïques qui disposent d'un compteur digital et d’une puissance maximale de 10 kVA :

  • les installations de panneaux photovoltaïques qui seront âgées de 15 ans ou plus au 1er janvier 2021 ;
  • les installations de panneaux photovoltaïques qui seront nouvellement installées à compter du 1er janvier 2021.

Rien ne change pour les propriétaires des autres installations. Ils peuvent cependant choisir de passer volontairement au nouveau système, étant entendu qu’ils ne pourront plus revenir à l’ancien s’ils font ce choix.

 

Mon compteur pourra-t-il encore tourner à l’envers ?

 

Les installations visées par le nouveau système avec tarif d’injection ne pourront plus bénéficier d’un compteur bidirectionnel. Concrètement, cela signifie que vous payez pour toute l'énergie que vous consommez et que vous prélevez du réseau.

Tout excédent d'énergie  (l'énergie que vous ne consommez pas dès que vous la produisez) est renvoyé sur le réseau. Cette énergie sera remboursée.


Dois-je toujours payer le tarif prosumer ?

 

L’ancien système, avec compteur bidirectionnel, impose le paiement d’une redevance pour l'utilisation du réseau: le tarif forfaitaire prosumer.

Vous ne devrez plus payer ce tarif prosumer si vous basculez vers le nouveau système avec tarif d’injection (installations photovoltaïques d’une puissance ≤ 10 kVA nouvellement placées ou âgées de 15 ans ou plus).

 

À combien s’élève le montant de la compensation pour mon énergie excédentaire ?


Cette compensation s’élève aux alentours de 0,04 €/kWh.

 

Par qui mon énergie excédentaire sera-t-elle compensée ?


Lampiris rachètera votre surplus d’électricité, injectée sur le réseau, en vous versant une compensation. Si vous souhaitez refuser ce rachat, l’électricité injectée sera gérée par Fluvius et rachetée au prix de 0 €/kWh. Dans ce cas, vous devez nous informer expressément de votre refus de rachat.

En théorie, il est possible de faire racheter votre surplus d'électricité par un autre fournisseur d'énergie que Lampiris. Toutefois, si vous faites ce choix, vous ne serez plus en mesure de revenir chez Lampiris pour le rachat de l’électricité que vous injectez sur le réseau. Il n'est donc pas conseillé de scinder le prélèvement et l'injection d'électricité entre differentes fournisseurs.

 

Comment cette compensation est-elle calculée ?

 

Pour les particuliers, le montant dû par Lampiris pour l’électricité injectée dans le réseau sera automatiquement déduit du montant de la facture d’acompte pour l’achat de l’énergie.  Vous ne devez donc rien faire.

Ma facture d’acompte sera-t-elle adaptée ?

 

Dès que Fluvius nous informera de votre basculement vers le nouveau système, nous adapterons votre facture d’acompte. Nous procéderons à ce moment-là à une estimation de l’électricité que vous devriez injecter dans le réseau de manière à pouvoir réduire votre facture d’acompte en en retranchant ce montant.

Le nouveau système sera-t-il plus avantageux pour moi ?


Tout dépendra de votre consommation. Si vous consommez immédiatement l’électricité que vous produisez, le nouveau système pourrait se révéler plus avantageux. Nous vous invitons à utiliser le simulateur de la VREG pour obtenir un aperçu de votre consommation.
 

 

Quid si mon installation photovoltaïque n’a pas encore 15 ans ?

 

Pour les clients dans cette situation, rien ne change pour l'instant. Le système de compteur qui tourne à l’envers reste valable pour une période de 15 ans soit. Le tarif forfaitaire prosumer sera également toujours appliqué.

Si vous disposez d'un compteur numérique, vous pouvez bien sûr choisir de passer au nouveau système tarifaire. Dans ce cas, vous vous écartez du principe du compteur inversé. Ce choix est irréversible. Si vous optez pour ce système, vous devrez contacter Fluvius.

 

Dois-je effectuer des démarches particulières auprès de Lampiris ?

Non, le nouveau système sera automatiquement activé lorsque votre installation de panneaux photovoltaïques aura atteint 15 ans. Les factures (paiement anticipé et règlement) tiendront alors compte du taux d'injection.