Facture de régularisation : comment expliquer les variations ?

Votre facture annuelle, dite facture de régularisation, peut varier à la hausse comme à la baisse. Qu’est-ce qui explique ces variations ? Ces changements peuvent être liés à vos habitudes de vie qui ont évolué ou plus contraignant, à des évolutions du marché de l’énergie.

Quels sont les facteurs que vous pouvez anticiper ?

1. On est plus nombreux à la maison

Plus nombreux ou moins nombreux, c’est selon. Mais dans les deux cas, cela influence votre consommation de gaz et ou d’électricité. Les minutes passées dans la salle de bain, le nombre de machines à faire tourner, le nombre de pièces à chauffer ou à éclairer, …

2. Brrr, il fait froid

Et oui, la température extérieure est évidemment un des grands facteurs qui joue sur votre chauffage. Vous n’avez pas la main sur le froid hivernal mais par contre, vous pouvez réguler la température de votre intérieur et anticiper votre montant de facture d’acompte, si vous avez boosté les radiateurs à cause du froid …

3. Zut, j’étais absent pour mon relevé d’index

Sans votre relevé d’index, le calcul de votre consommation n’est malheureusement qu’une estimation. Il se peut donc que des erreurs se glissent dans votre facture annuelle, parce que votre gestionnaire de réseau aura sur ou sous-estimé votre consommation réelle. Il nous aura donc transmis des index estimés et donc peut-être incorrects.

4. J’ai un nouveau four à vapeur

C’est génial, vous avez fait l’acquisition de nouveaux appareils électro-ménagers ! Peut-être en avez-vous une utilisation excessive parce que c’est tout nouveau ou alors ce sont peut-être des électros énergivores.

Quels sont les facteurs sur lesquels vous n’avez pas (hélas) d’emprise ?

Rappelez-vous : votre facture es divisée en 3 parties : le prix de l’énergie, les frais de réseau et les taxes.

 1. Boum, il y a de nouveaux tarifs pour le transport de l’énergie

Nous ne sommes malheureusement jamais à l’abri de changements dans le secteur de l’énergie. Si votre gestionnaire de réseau modifie ses tarifs (transport ou distribution), nous serons obligés de le répercuter sur la facture. 

2. Taxes

Même combat que le point ci-dessus, on est pas l’abri d’une nouvelle taxe éventuelle. En 2015 par ex, suite au tax shift (augmentation de la TVA de 6 à 21% sur l’électricité), l’énergie est devenue plus chère en Belgique que chez nos voisins.

Comment se tenir au courant des fluctuations du marché ?

Vous pouvez suivre l’actualité du marché de l’énergie sur les sites des régulateurs par ex : la Creg , la Cwape ou Brugel pour les Bruxellois.

Pour anticiper votre facture annuelle, prenez par exemple action en modifiant votre facture d’acompte. ­